Les chrétiens n’ont plus de temps à consacrer à Dieu

Il y a un lamentable relâchement dans la consécration à Dieu. Les Chrétiens en général et particulièrement la jeunesse chrétienne de nos jours semblent ne plus considérer la chose divine. Ils accusent diverses raisons pour se priver de la connexion avec Dieu. Pour certains, c’est l’occupation professionnelle. Le slogan majeur, c’est : tous les jours sont propices pour se faire de l’argent « time is money ». Et si jamais on devrait mettre une pause dans les activités professionnelles, ce serait pour se reposer, pour se consacrer aux activités sportives et distractives ou encore pour papoter entre amis autour d’une bouteille.

Pour d’autres, on aura le temps de prier après avoir décroché les diplômes universitaires. Il vaut mieux consacrer le temps présent à faire des recherches et à étudier. Ils oublient que la sagesse et l’intelligence viennent de Dieu (1Roi, 4 : 29). Ainsi, plus personne ne se regroupe autour d’un sujet qui porte sur l’épanouissement de la foi en Dieu. La poignée de jeunes intéressée par la parole de Dieu, est considérée comme anormale par leur pair.

Si nous ne trouvons pas le temps à consacrer à Dieu, pourquoi voulons-nous qu’il nous écoute en retour ? Lorsque nous nous retrouvons dans une impasse, une situation compliquée, la première personne que nous implorons est Dieu. Toutes nos prières sont tournées vers lui lorsqu’on a besoin d’aide et on exige de lui des réponses immédiates et favorables. Et après avoir trouvé satisfaction, on retourne ingratement à nos occupations. La Bible a pourtant été claire sur les situations dans lesquelles nous devons communiquer avec Dieu : aussi bien dans la souffrance que dans la joie (Jacques 5, 14-16). La meilleure façon de garder une bonne relation avec une personne, c’est de la visiter régulièrement, échanger avec elle et surtout lui faire confiance. C’est ainsi que nous pouvons avoir l’assurance de notre proximité avec Dieu. Seul Dieu est le maître des temps, dit-on souvent. Il décide de qui et pendant combien de temps chaque personne quelle qu’elle soit pourra s’en disposer. Il écoute toujours quand nous lui parlons alors pourquoi s’en abstenir ? Aurions-nous le temps de mourir ?

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial