Ne perdez pas de vue les fêtes de Noël et de nouvel an

L’information sur la réinstauration du couvre-feu en cette période festive a suscité un tôlé. Elle a enclenché des interrogations à tous les niveaux aussi bien économiques que religieux. Les entrepreneurs dont les activités ont un impact nocturne se questionnent sur plusieurs sujets. Les chrétiens se demandent l’impact que pourrait avoir cette décision sur leurs célébrations en cette période de fêtes de fin d’année.

À bien lire le communiqué du gouvernement relatif aux mesures à prendre en cette période de fin d’année, le minuit chrétien n’est aucunement annulé. La veillée de la Saint-Sylvestre non plus. Certes, les églises demeurent fermées, néanmoins pour les églises déjà ouvertes, les célébrations sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières et des horaires du couvre-feu. Ces messes et cultes se tiendront comme d’habitude en ces dates, mais en cette année, les heures seront anticipées. Autrement dit, il n’y a pas de raison de déserter nos églises les nuits du 24 et 31 décembre. 

La fête de Noël est traditionnellement une occasion de réjouissance, de joie et de célébrations particulières. Elle est marquée par des scènes de crèche dans les églises, des arbres de Noël partout dans les villes, des jeux de lumière et toute une série d’expression euphorique. Ces événements se déroulent la plupart du temps les nuits. Maintenant qu’on parle de couvre-feu, plusieurs s’inquiètent de ce que va devenir cette année. La réponse se trouve dans le livre d’Isaïe 9, 2 « Le peuple qui marchait dans les ténèbres voit une grande lumière ; sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre de la mort une lumière resplendit ». Voilà ce que dit la parole de Dieu sur la naissance de Jésus. Chaque année cette naissance est commémorée. Il n’y a pas de raison que cela change cette année.

Bien que l’année 2020 soit spéciale et que les indications des autorités doivent être respectées, la joie ne doit pas quitter nos cœurs, les célébrations non plus. Il faut plutôt adapter la fête à la situation et prier le petit Jésus que cette maladie ne revienne plus sur la terre des vivants.

D’ores et déjà, nous souhaitons une bonne préparation à la fête de la Nativité et une bonne et heureuse année 2021 à tous et à toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial