Carlo Acutis, un jeune fou de Dieu du 21e siècle.

Le corps du vénérable Carlo Acutis, jeune adolescent de 15 ans mort d’une leucémie en 2006, est exposé à la vénération jusqu’au 17 octobre, depuis le mercredi 30 septembre dernier. Les pèlerins pourront aller dans le Sanctuaire de la spoliation d’Assise pour vénérer ce futur bienheureux du 21e siècle.
« Pour la toute première fois (…) nous pouvons percevoir que la sainteté n’est pas une chose lointaine, mais à la portée de tous », a déclaré Mgr Sorrentino, évêque d’Assise, lors de la messe consacrant l’ouverture de la tombe du futur bienheureux le 1er octobre dernier.


UN FOU DE DIEU


Carlo Acutis a très vite senti le besoin de placer sa vie en Dieu. Alors qu’il n’a que cinq ans, Carlo est surpris par sa baby-sitter en train de joindre les mains pour se consacrer à la vierge Marie. 


Exceptionnel, déjà à sept ans il demande la première communion. Dès l’or, il prend la ferme décision de se rendre à la messe tous les jours. « L’Eucharistie est mon autoroute pour le Ciel », aimait-il dire.


À l’opposer de beaucoup de jeunes, il préférait prier devant le Saint-Sacrement, que de suivre un groupe de Rock. En dehors de l’adoration eucharistique, et la récitation du chapelet, son autre passe-temps favori était l’informatique, domaine dans lequel il excellait. Il était doué pour la programmation informatique ce qui laissait perplexe son entourage.


Mais au lieu de rester dans sa chambre, Carlo est avant tout un adolescent dynamique et plein de passions la Voile, le football, le dessin et les voyages. Il était très engagé dans toutes ses activités. Carlo fut aide-catéchiste en 2002, séduit par un enseignement sur l’Eucharistie, il voyagea à travers toute l’Europe pour réaliser son idée d’organiser une exposition numérique sur les miracles eucharistiques dans le monde.


PÊCHEURS D’HOMME COMME SAINT PIERRE 


Carlo Acutis comme beaucoup d’adolescents de son âge avait un sourire angélique un caractère extraverti et toujours entouré d’amis. Si cette attitude sociale lui facilite la vie, il s’efforça coûte que coûte à rester lui-même. Carlo défend courageusement l’idée selon laquelle il n’y a pas un modèle calqué à suivre. Tout jeune doit suivre sa voie. L’un de ses camarades se souvient d’une de leurs discussions sur l’avortement en classe : « À cette occasion, Carlo s’est montré cohérent avec ses principes (…) défendant le droit à la vie et sa valeur inestimable ».


ENGAGE À LA SUITE DU CHRIST. 


Le jeune homme de 15 ans était attentif à ses interlocuteurs, ne faisait pas de distinction de classes sociales ou de religions. 
Mais en octobre 2006, il tombe brusquement malade. Le verdict tombe : il s’agit d’une leucémie incurable. Afin d’ « aller tout droit au Paradis », il offre toutes ses souffrances au Pape et pour l’Église. 

La cérémonie de béatification est prévue le 10 octobre à Assise en Italie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial